Le Canada a besoin d’une rupture après 167 ans d’alternance molle

L’assemblée d’investiture du NPD dans Papineau a livré sa conclusion samedi 28 mars. Ce fut un succès important de notre démocratie interne. À la suite d’une campagne à l’investiture respectueuse, les membres du NPD de la circonscription de Papineau ont voté et choisi de faire de Béatrice Zako notre candidate pour nous représenter à la prochaine élection fédérale dans Papineau. J’en ai pris acte et je tiens à la féliciter pour sa campagne digne et sa victoire. C’est avec fierté que je répondrai favorablement à la demande de Béatrice Zako de faire partie intégrante de son équipe de campagne afin de faire gagner nos valeurs aux prochaines élections fédérales.

Je tiens à remercier tous mes partisans et toutes les personnes s’étant déplacées pour soutenir ma candidature. Habitant notre circonscription depuis plusieurs années, j’ai pu rencontrer et entendre nos concitoyens. J’ai entendu et je me suis joint à votre colère face aux injustices et à votre impatience à trouver une alternative concrète répondant à vos besoins et à vos craintes. Je continuerai à me battre pour vous répondre concrètement et faire émerger une société renouvelée et plus juste. Ce sont mes valeurs, mon vécu et mon travail au sein des banques alimentaires qui me poussent à proposer une alternative concrète aux politiques désastreuses menées dans notre pays et qui ont un impact si négatif dans la vie de tant de gens que je rencontre. Je me suis engagé devant vous à me battre avec la même force que lors de ma campagne à l’investiture pour remporter cette circonscription décisive et je le ferai au sein de l’équipe de notre candidate.

Ma campagne aura été riche en rencontres, riches en émotions et humainement fortes. C’est pourquoi à la suite de ces nombreuses rencontres j’ai développé des propositions pour amorcer ce changement aussi bien au niveau local que national et ainsi être une force de propositions y compris au sein de notre parti. C’est donc pour l’intérêt général que je mettrai mes propositions et mon projet au bénéfice de Béatrice Zako pour répondre efficacement aux attentes de nos concitoyens dans Papineau.

À tous ceux qui croient en moi, à ma façon de faire de la politique, à mon projet, n’ayez crainte, aujourd’hui n’est qu’un début et mon implication politique ne fait que commencer. Tout changement prend du temps à se construire et je continuerai à travailler inlassablement à vos côtés, dans nos quartiers, pour bâtir la société de demain et être présent lors des futurs rendez-vous que nous aurons.

141215_5a6gu_parlement-ottawa-drapeau-berne_sn635

Les conservateurs ont soumis notre pays à une dérive ultra libérale poussée à son extrême qui se traduit par des coupes dans les services postaux, des coupes dans les services aux citoyens, des coupes à l’assurance chômage, des coupes dans le secteur des arts, de la culture et de la science… tout ceci pour permettre des réductions d’impôts pour les plus riches.

Une dérive également sécuritaire avec leur loi C-51 qui est aussi inutile que dangereuse pour nos droits et libertés et soutenue par le Parti libéral et le Bloc québécois qui sont unis dans ce qui se fait de pire dans notre pays aujourd’hui.

Une dérive pétrolière à laquelle toutes nos forces et notre économie sont attelées en dépit du bon sens, en dépit de nos intérêts communs et allant à l’encontre de notre milieu de vie et de nos valeurs les plus profondes. En tant que progressistes, nous ne pouvons plus tolérer ni subir de tels politiques et nous devons nous unir pour les dénoncer et les combattre afin d’y mettre un terme. Nous devons proposer une rupture claire avec les politiques passées et rallier l’ensemble des forces progressistes de notre circonscription autour de la candidate NPD dans Papineau, Béatrice Zako.

En tant que néo-démocrates, nous devons proposer une rupture avec les politiques actuellement menées dans notre pays aussi bien socialement, écologiquement qu’économiquement. Les conservateurs et les libéraux ont mené notre pays droit dans le mur. Nous devons les amener à faire face à leurs responsabilités et à leurs bilans qu’ils traînent comme un boulet. Le temps est venu de choisir ce que nous souhaitons offrir aux Canadiens comme alternative. Quel avenir ? Quel projet de société ? Voulons-nous faire de Justin Trudeau notre premier ministre? Celui-là même qui, en tant que député, est aussi absent qu’inefficace dans la réponse aux préoccupations et problématiques de nos concitoyens ? Que fera-t-il à la tête du Canada ? Je dois avouer que la réponse semble difficile à fournir étant donné que Justin Trudeau lui-même la cherche en ce moment.

Je crois au leadership de Thomas Muclair pour impulser une nouvelle donne et redonner de l’oxygène à notre classe moyenne. Je crois en son plan pour faire de ce changement une réalité auprès de nos concitoyens afin de rendre nos vies plus abordables par des actions concrètes comme limiter les frais de guichet automatique, mettre fin aux taux d’intérêt prohibitifs des cartes de crédit, mettre fin à la hausse des prix de l’essence, arrêter l’arnaque des frais d’envoi des factures papier, stopper les prêteurs sur salaire, en rétablissant un salaire minimum fédéral de 15$ de l’heure et en mettant fin aux cadeaux fiscaux de Stephen Harper aux plus riches et investir cet argent dans les enjeux qui touchent la classe moyenne qui travaillent toujours plus dur, mais qui ont toujours autant de mal à joindre les deux bouts. Je crois aux leadership de Thomas Mulcair pour défendre nos services postaux et services publics. Pour défendre notre culture et donc Radio-Canada en annulant les coupes et en réinvestissant dans la société d’État.

Je continuerai donc à travailler au sein de notre parti et aux côtés de Béatrice dans Papineau pour faire en sorte que le Canada soit :

Un pays plus juste,
Un pays dans lequel les enfants (défavorisés ou riches) ont les mêmes chances de réussite,
Un pays qui prend en compte notre impact sur l’environnement et qui propose une transition énergétique que nous devons avoir,
Un pays qui sait que son avenir est entre les mains de sa jeunesse,
Un pays où les valeurs humaines sont plus importantes que les profits,
Un pays qui ose remettre en cause notre système,
Un pays optimiste tourné vers l’avenir,
Un pays du progrès,
Un pays au fédéralisme renouvelé et coopératif,
Un pays de la solidarité où personne ne sera laissé de côté,
Un pays de la confiance où toutes les forces qui le constituent se mobilisent pour construire l’avenir ensemble,
Un pays social-démocrate
Un pays néo-démocrate.

Notre pays, le Canada, ne doit plus être un problème pour qui que ce soit et doit devenir une solution pour tous. Voilà le choix qui nous attend lors de la prochaine élection fédérale. Ce choix entre la peur et l’espoir, entre le cynisme et le sursaut, voilà ce que vous propose le NPD après 167 ans d’alternance molle entre conservateurs et libéraux. Affirmons-nous, rassemblons-nous et faisons du changement une réalité pour tous. Dans sept mois nous ferons gagner le NPD dans Papineau et nous réussirons à former le premier gouvernement néo-démocrate de l’histoire du Canada et ainsi nous donner un véritable vent de changement pour tous les Canadiens.

Nous pouvons faire en sorte que tout change.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s